Hiva Oa reste la plus traditionnaliste, perpétuant avec passion les pas de danses des anciens, et impressionnant par la qualité des costumes végétaux. Les trois petites îles, Fatuiva, Tahuata et Ua Huka, s’illustrèrent plus par des danses épurées, avec de très belles individualités. L’évolution dans la continuité a également marqué cette édition 2011, comme pour souligner le thème de la transmission effective du savoir aux jeunes générations. «La musique a évolué beaucoup plus vite que les autres arts», observe Débora Kimitete en évoquant la multiplicité des pahu, les grands tambours traditionnels, et l’apparition de nouveaux matériaux naturels pour la réalisation des instruments habituels afin d’amener de nouvelles sonorités. Le signe d’une culture vivante aura également été l’inauguration d’un nouveau tohua dans la vallée de Taipivai, sur le principe des grandes places d’antan, mais plus proche des lieux de vie actuels que les tohua existants. Après quatre jours de fête, les festivaliers sont repartis chargés de souvenirs mêlant pêle-mêle images colorées, parfums envoutants, chants mélancoliques, portés par un lointain passé et une vibrante énergie d’authenticité. Le prochain festival se tiendra à Hiva Oa en décembre 2015, sur un thème qui reste encore à définir, dans l’esprit des précédents.

mArC TArrATs

The three small islands, Fatuiva, Tahuata and Ua Huka, distinguished themselves by dancing more refined dances, with very beautiful individuality. Evolution within Continuity also marked this 2011 edition, as if to emphasize the theme of the effective transmission of knowledge to the younger generations. "Music has evolved much faster than the other arts," says Deborah Kimitete citing the many pahu, big traditional drums, and the appearance of new natural materials to make the usual instruments in order to create new sounds. The sign of a living culture was also the inauguration of a new tohua in the Taipivai valley, in the spirit of ancient great places, but closer to today’s living places than are the existing tohua. After four days of festivities, festival-goers left full of memories combining together colorful images, captivating fragrances, melancholic songs, driven by a distant past and a vibrant energy of authenticity. The next festival will be held at Hiva oa in december 2015, on a theme that remains to be defined, but in the spirit of the previous ones.

mArC TArrATs

>>

JEUNE FEMME DU GROUPE DE L'ÎLE RAPA SUR LE SITE DE HATIHEU / youNg womAN From The group oF rApA islANd( AusTrAl ArChipelAgo)

GROUPE DE DANSEURS DE L'ÎLE DE UA HUKA / group oF dANCers From uA hukA islANd

phoTos / piCTures: Tim-mCkeNNA.Com

45

CULTURE